L'épothilone
Audrey Barthelemy and Carole Christophe,
Ecole Normale Superieure de Lyon, France


    Aujourd’hui, on estime à plus de six millions par an, le nombre de personnes touchées par le cancer dans le monde.
    Aux Etats Unis, on considère qu’au cours de sa vie, un homme sur deux et une femme sur trois développera un cancer. C’est dire si la recherche concernant cette maladie est un sujet actuel.
    Bien que le Taxol et le Taxotère (Paclitaxel â et Docetaxel â ) soient des molécules particulièrement efficaces pour le traitement de nombreux types de cancer, la découverte de nouveaux composés encore plus sélectifs reste encore un défi pour la recherche pharmaceutique.
    L’épothilone fait partie de cette catégorie de molécules : extraite d’une myxobactérie (Sorangium cellulosum) dans les années 80, elle s’avère être plus performante que le Taxol en tant qu’agent anti-tumoral .
    Elle fait donc actuellement l’objet d’études poussées tant au niveau synthétique qu’au niveau clinique.